Saisons

2016-2017

 
 
 
 

2017-2018

 
 
Rigoletto - OPERA 2001
Ópera

Rigoletto

Giuseppe Verdi

Opéra en trois actes,

Livret de Francesco Maria Piave

D’après « Le Roi s’amuse de Victor Hugo »

 

Version originale en italien surtitrée en français

Jouer un clip audio

00:00/00:00

Fiche artistique

Direction musicale :  Martin Mázik
Mise en scène : Roberta Mattelli
Création costumes et décors : Alfredo Troisi
Costumes : Sartoria Arrigo (Milan)
Chaussures  : Calzature di Epoca  (Milán)
Perruques : Mario Audello  (Turin)

 

RIGOLETTO, baryton   
Giulio BOSCHETTI, Lucian PETREAN, Paolo RUGGIERO

GILDA, soprane   

Sonia Bellugi, Pauline ROUILLARD

DUC DE MANTOUE, ténor
David BAÑOS, Alex TSILOGIANNIS, Juan Carlos VALLS   

COMTE MONTERONE, baryton
Ivaylo DZHUROV

MADDALENA, mezzo
-soprano
Liliana MATTEI

SPARAFUCILE, basse
Ivaylo DZHUROV

COMTE CEPRANO, basse
August METODIEV

MARULLO, baryton
Nikolay BACHEV

BORSA, ténor
Dimiter DIMITROV   

 * Distribution à titre informatif, non contractuelle et modifiable sans préavis.

Présentation de l'oeuvre

Celui-ci "repose sur les escapades amoureuses du Duc de Mantoue et sur la complicité de son bouffon, Rigoletto, un bossu". La fille de Rigoletto, Gilda, est le troisième personnage important de l'oeuvre. Rigoletto est un personnage controversé par son côté sarcastique mais, avant tout, il est profondément humain. L’opéra comprend trois actes et quatre tableaux.

Synopsis

Acte I
Le comte de Monterone, venu à la cour de Mantoue venger l'honneur de sa fille déshonorée par le Duc est molesté verbalement par Rigoletto. Il maudit solennellement celui-ci, qui accuse fortement le coup.La fille de Rigoletto, Gilda, tenue à l'écart par son père, est remarquée cependant par le duc qui ignore sa véritable identité.Le comte Ceprano, que les railleries du bouffon exaspèrent, organise l'enlèvement de Gilda avec la complicité involontaire de Rigoletto. Celui-ci, qui a compris qu'il a livré sa propre fille au Duc, décide de le tuer et engage à cet effet le spadassin Sparafucile.

Acte II
Le Duc, retourné au palais, apprend que Gilda y est déjà, attendant son bon plaisir. Rigoletto, cherchant sa fille, finit par comprendre qu'elle est dans les appartements du Duc. Il exige de la voir. Gilda apparaît enfin et confirme qu'elle a été séduite par le Duc. Rigoletto ne songe plus qu'à la vengeance.

Acte III
Sparafucile vit dans une auberge avec sa soeur Maddalena. Celle-ci a aiguisé l'intérêt du Duc. Rigoletto y conduit Gilda pour lui montrer la frivolité du Duc, attablé, en train de faire une cour pressante à Maddalena. Rigoletto met au point les conditions du contrat qui le lie à Sparafucile. Gilda revient, habillée en homme, à la demande de Rigoletto.
Le Duc aurait dû partir. Il reste cependant à l'auberge. Sparafucile, intraitable quant à l'exécution du contrat, accepte cependant une nuance: le premier homme qui se présentera avant l'heure dite sera la victime. Gilda ayant surpris la conversation entre frère et soeur, accepte de se sacrifier pour sauver l'homme qu'elle aime. Elle frappe à la porte et se fait poignarder. Rigoletto arrive et prend livraison du sac contenant la victime. Il entend soudain la voix du Duc chantant "La donna è mobile". Horrifié, il comprend la supercherie, ouvre le sac et découvre sa fille mourante.

Galerie

  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Rigoletto - OPERA 2001
  • Cartel Rigoletto OPERA 2001

Vidéos